A Fior di Carta

Dominique Piferini

xxxxxxxxxx

Dominique PIFERINI sera présente le 3 juillet à PIGNA.


Après quelques études de Lettres à la Sorbonne Nouvelle dans les années 1973-1977, un parcours professionnel en évolution et un engagement militant et féministe m’ont conduite à m’orienter vers une Maîtrise de Sciences Sociales, appliquées au Travail, option Travail Social, dont le thème de mémoire était « L’émancipation de la Femme Corse au milieu du XXème siècle, l’Intemporelle. » avec en sous-titre un questionnement sur l’engagement politique, facteur d’émancipation ou maintien de la Femme dans des rôles traditionnellement féminins ?
Cette étude m’amena à venir rencontrer et entendre des femmes corses raconter leur parcours et leur ressenti et également à écumer de longues heures durant, U Palazzu Nazionale, à la recherche de tout document susceptible d’enrichir mon questionnement.
Ces aller-retour permanents entre le Continent et la Corse cessèrent en 1990, avec un aller simple pour la Corse dont je ne voulais plus être l’observatrice studieuse et passive mais véritablement actrice du changement et de la transmission des valeurs.
Mon apprentissage s’est achevé il y a peu avec une formation de Dirigeante des Entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire, autant dire 43 ans de formation.

Côté professionnel :
- 7 années d’enseignement en Centre de Formation d’Apprentis.
- 7 années comme Formatrice auprès de publics en difficulté sociale et professionnelle.
- 6 années de conception et Direction d’un Centre d’Accompagnement social pour les Bénéficiaires du RMI.
- 2 années au Service Public de l’Emploi .
- 10 années qui viennent de s’achever, au sein d’une grande Association Humanitaire, sur la coordination d’un Chantier d’Insertion et de développement en Centre Corse du champ de l’Insertion par l’Activité Economique.
- Avec par intermittence et comme pauses respiratoires sur le long chemin de l’Accompagnement des personnes, la création et la gestion d’une Ecurie de propriétaires en Centre Corse, l’aide à la reprise d’entreprise par ma fille en Auvergne, la mise en place d’une permanence des Droits des Femmes en Picardie et la conception de nombreux projets de formation adaptés aux publics les plus marginalisés, et de mise en place d’approches pédagogiques différentes pour individualiser les parcours, les outils et les méthodes dans un souci permanent de plus-value réelle pour les apprenants.

Fille d’un officier supérieur de cavalerie et d’une mère infirmière militaire, j’ai gardé de mon enfance plus que mobile, le goût de la rencontre et de l’enrichissement par l’Autre, celui de la proximité nécessaire avec les chevaux et la notion de service fortement ancrée dans tous mes engagements professionnels. Mais cette mobilité forcée m’a aussi fait ressentir cruellement le manque d’enracinement et mon retour en Corse en 1990 fut plus un besoin quasi thérapeutique qu’un choix de lieu de vie.

Bibliographie :

- Le Portrait Blanc. (Mon Petit Editeur, 2014)
- La Photo Couleur Sépia. (Roman) (Les Editions du Net, Février 2015)
- La Photo Couleur Sépia. (Nouvelle) (Recueil collectif de nouvelles pour Souffle Court Editions, Décembre 2015.)
- La Vie en Négatif. (Roman) (A Fior Di Carta, Avril 2016)
- Fragments… (en cours d’écriture)

 
xxxxxxxxxx

 



- Pour plus d'informations, consultez le site internet des éditions A Fior di Carta
 

    © Copyright J. Denis, 2008. Tous droits réservés